salon nautique Amel
Non classé

7 signes qui montrent qu’il est temps d’acheter votre propre bateau

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Tout peut arriver très vite. Un jour vous avez le déclic, que vous l’ayez vu venir ou non, vous savez que vous êtes prêt! Définitivement prêt-e à acheter votre bateau!

Une foule de petits indices se sont amoncelés au fil des mois et des années. L’envie a grandi comme un rêve qui prend corps, s’impose à vous au point de devenir projet. Il ne reste plus qu’à lui donner réalité.

Pour autant le doute peut encore vous tirailler. La procrastination est l’ennemi du marin. Je vire ou j’empanne? J’achète ou je loue?

Vous avez totalement raison de douter. Acheter un bateau est un engagement sérieux. Pire qu’un mariage. Ou presque. Dès que vous aurez signé vous n’en finirez plus de payer, de bricoler, et de surveiller anxieusement la météo. En fait si vous ne réalisez pas encore dans quelle galère vous vous embarqueriez, voyez si vous ne devriez pas plutôt louer.

Galère ou aventure? Un peu des deux certainement. Il n’est pas d’aventure qui ne comporte de moments difficiles.

Mais à force de lutter contre ses désirs les plus profonds on finit par se rendre malheureux. Alors je vous propose ici de sonder les tréfonds de votre âme pour savoir si vous êtes réellement prêt à sauter le pas.

Et croyez-moi, il y a des signes qui ne trompent pas!

1- Vous vous êtes formé et vous ne progressez plus beaucoup

Photo Michel Dangman – Flickr

Chaque année vous vous offrez un ou deux stages dans une école de voile. Au début c’était magique: tout restait à découvrir! Mais au fil des croisières, l’équipier naïf et curieux a cédé la place au second impatient et critique. Bien sûr vous prenez toujours autant de plaisir à vous retrouver sur l’eau. Mais vous n’apprenez plus grand-chose.

Vous commencez même à poser des questions embarrassantes au skipper. Pourquoi a t-il pris telle option plutôt qu’une autre? Pourquoi s’amarrer au corps-mort à 300 mètres de la cale alors qu’il est possible de mouiller l’ancre à moins de 100 mètres du rivage, bien à l’abri de la houle? Un autre jour vous réclamez le spi par 20 nœuds de vent et le lendemain vous relevez son manque d’anticipation à l’accostage. En tout cas, vous pensez que vous auriez peut-être eu d’autres choix.

2 – Les voiliers de location vous paraissent impersonnels et vous en avez assez du BDA (Bateau Des Autres)

Lassé de l’école de croisière vous vous êtes tourné vers la location de voilier.  D’abord quelques week-end entre amis ou en famille, puis une semaine par ci par là. Vous avez navigué en Bretagne Sud, en Corse et même aux Antilles avec des copains! Faute de toujours trouver des équipiers vous vous êtes tourné vers les sites de co-baturage.

acheter un bateau bavaria

Au fil des expériences vous avez découvert autant de style de navigation que de skippers. Du cuisinier hors pair à l’incorrigible fêtard. Du régatier austère à l’aventurier minimaliste.

Et là vous avez vraiment pris la mesure de l’écart entre un voilier de location ultra standardisé et un bateau de propriétaire personnalisé avec ses coussins colorés, sa bibliothèque, ses rangements customisés et ses voiles performantes!

Définitivement vous ne voulez plus naviguer sur ces caravanes flottantes. La vie de propriétaire vous semble bien plus alléchante.

3- Vous vous imaginez régulièrement à la barre de votre voilier, fier, libre et heureux!

En attendant ce jour merveilleux vous posez régulièrement aux commandes des BDA. Les photos sitôt publiées sur Facebook vous récoltez une pluie de j’aime et de petits coeurs. Tout le monde admire ou envie votre stature de capitaine. Votre narcissisme en ressort ragaillardi et vos doutes s’envolent: vous DEVEZ acheter VOTRE propre bateau.

selfie à la barre
photo Harbor 20 – flickr

L’hiver, pendant vos pauses vous visionnez les aventures d’heureux youtubeurs navigateurs au long cours: le catamaran Black Lion, Sailing Nomad Citizen, l’Odyssée de Sagar Rani et des dizaines d’autres aventuriers. « Quelle chance! » vous écriez-vous à chaque fois. Et pourtant est-ce uniquement de la chance?

Si vous aussi vous vous donniez les moyens de réaliser votre rêve?

4 – Vous voulez naviguer où vous voulez, quand VOUS le pouvez, avec des gens que vous aimez.

L’avantage quand on possède son propre voilier, c’est qu’on peut sortir en mer quand on veut avec qui on veut. Enfin, si la météo est d’accord….

Vous commencez sérieusement à vous lasser de réserver, prévoir à l’avance, organiser vos croisières. A chaque fois il faut trouver et motiver des équipiers, calculer les frais, les partager, s’envoyer des mails pour les listes d’avitaillement, les billets d’avion etc.

Sans compter que quand le temps n’est pas de la partie, la navigation peut sérieusement perdre de son charme.

Qu’il serait bon de profiter du ciel bleu quand il est là! Tiens il fait beau ce week-end, et si je sortais en mer?

Alors oui vous me direz, mais encore faut-il qu’un copain soit disponible.

Et moi je vous répondrai que pas forcément. Si vous possédez votre bateau, vous pouvez très bien le préparer pour naviguer en solo!

5- Investir vos économies dans une voiture neuve ou la déco de votre salle de bain vous paraît tellement superficiel!

Votre meilleur ami vient de s’offrir une magnifique Berline flambant neuf! Cela fait un moment que vous y songez aussi, mais en l’écoutant vanter les qualités de son nouveau véhicule, vous réalisez que cela ne vous fait plus envie.

Mercedes classe S

Quand au remplacement de votre vieille baignoire par une très moderne douche à l’américaine équipée de jets massant multidirectionnels et tout le tralala, ça ne vous parle absolument plus.

Mais que vous arrive t-il?

A quoi bon travailler et économiser si dépenser votre argent ne vous fait plus plaisir?

En fait, si, il y a bien quelque chose qui vous motiverait vraiment.

Vous osez à peine l’avouer à vos proches: la vérité est que vous préféreriez de loin acheter un bateau!

6- Votre femme est d’accord

Bien sûr, vous pouvez adapter le titre en fonction de votre situation conjugale, si vous vivez avec une femme ou avec un homme, mais le principe est le même.

Si votre moitié approuve votre projet, les autres obstacles seront d’autant plus facile à dépasser.

équipière heureuse

La place de port? Pas de souci vous prendrez ce que vous trouverez les premiers temps. Quitte à faire plus de kilomètres.

Le coût de l’entretien? Rien d’insurmontable si vous ne voyez pas trop grand, et puis vous apprendrez à bricoler…

Si ce n’est pas le cas, n’oubliez pas de vérifier si vous n’y êtes pas un peu pour quelque chose. On ne se rend pas toujours compte de ce qu’on induit…

7- Vous habitez à moins de deux heures d’un port de plaisance

A la suite d’un changement professionnel vous vous êtes rapproché du bord mer? Ou peut-être y habitez-vous déjà? Toujours est-il que la configuration s’approche de l’idéal. Avec le port à portée de voiture, voire de vélo, acheter un bateau en devient presque raisonnable.

Oui parce qu’on ne va pas se voiler la face: rien de moins rationnel économiquement que d’acheter un bateau. Surtout un voilier habitable. A moins d’en faire votre résidence principale?

 

Photo Serge Costa – Flickr

Revenons à nos moutons d’écume: posséder un bateau près de chez soi est un véritable bonheur quand on est fondu de voile. Au premier après-midi de libre vous filez à bord, pour naviguer, bricoler ou… faire la sieste.

Pas de souci majeur non plus quand il faut vérifier l’amarrage à l’approche d’une tempête ou rencontrer des professionnels.

Alors si telle est votre situation. Si vous remplissez, disons, 5 critères sur les 7 énoncés ci-dessus, vous êtes très probablement archi prêt à acheter votre bateau. Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action.

Non? Vous l’avez déjà fait?

 

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *