port de l'île de Sein
idées de croisière,  tutos

Mouillage ou échouage à l’île de Sein

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •  

L’île de Sein est dans le top 3 de mes escales préférées en mer d’Iroise.

Pourtant je ne m’y rends pas très souvent. Pourquoi? Quand s’y rendre en voilier?

Lorqu’elle se présente, il ne faut pas rater la fenêtre météo et marée qui permet de se rendre à l’île de Sein. Cette escale magique requiert des conditions particulières pour les voiliers qui ne peuvent pas échouer.

En effet le port de l’île de Sein échoue en grande partie à marée basse. Quant à la partie qui reste à flot: elle offre peu de place pour éviter tandis que les fonds sont souvent couverts d’algues qui empêchent l’ancre d’accrocher.

Ce week-end, les conditions sont presque idéales. Petits coefficients de marées, donc faible marnage qui augmente la taille de la zone de mouillage, vents faibles la nuit, et du portant pour rentrer à Brest. De plus la houle est peu significative.

Il est vrai que le samedi il faudra probablement s’appuyer du moteur pour naviguer à une vitesse suffisante. C’est le seul bémol de cette configuration.

Dans le chenal de l’île de Sein il n’est pas rare de rencontrer des dauphins. En pêchant à la traîne à l’approche du chenal d’entrée vous aurez peut-être la surprise de dîner d’un lieu frais.

maisons de l'île de sein

A terre, vous ferez le tour de l’île en une heure à pied, ou bien plus si vous êtes photographe, tant elle est belle! Puis vous pourrez vous perdre dans les minuscules ruelles abritées du vent qui séparent les petites maisons colorées blotties les unes contre les autres.

route Brest île de Sein

Comment mouiller en sécurité à l’île de Sein?

La première des sécurités est de s’y rendre dans les conditions de vent et de marées les plus favorables. Le mouillage est protégé des vents de sud à ouest. Il est ouvert au Nord-ouest, et la barre rocheuse qui couvre et découvre à l’Est n’est pas suffisamment haute pour arrêter les vents de ce secteur.

Le peu de place disponible pour les quillards, qui doivent laisser une place suffisante pour permettre à la navette de l’île de manœuvrer, invite à ne s’y rendre que par des coefficients inférieurs à 60.

au mouillage à l'île de Sein

En hiver les algues sont moins nombreuses et il est plus facile de trouver une zone de sable clair pour déposer son ancre. Pour cela il vaut mieux arriver bien avant la nuit. Il est prudent de placer un orin sur l’ancre, si vous deviez plonger pour la dégager l’eau est vraiment froide!

N’hésitez pas à tester la tenue de votre mouillage en mettant progressivement les gaz en marche arrière. Évidemment cette manœuvre peut se solder par un dérapage. Mais une fois que vous saurez que le mouillage tient, vous serez infiniment plus tranquille pour dormir. Les nombreux rochers qui cernent le port devraient achever de vous convaincre de l’utilité de ce genre de précautions.

Vous pouvez bien sûr utiliser une alarme de mouillage, mais sachez que vous n’aurez pas beaucoup de temps pour réagir, donc mettez le son de l’alarme à fond…

Comment s’échouer dans l’arrière-port?

A Sein les voiliers qui peuvent s’échouer ou à faible tirant d’eau sont les rois! D’ailleurs c’est vrai dans beaucoup de ports à marée. Bien à l’abri du clapot au fin fond des anses derrière plusieurs digues, les propriétaires de dériveurs et de catamarans ne craignent pas de voir leur bateau filer en haute mer sans leur permission.

Globalement les fonds sont de sable, mais méfiance, quelques roches plates affleurent ça et là. Si vous échouez votre bateau sur une de ces dalles, il risque de glisser. C’est la mésaventure qui est arrivée à une amie au printemps passé. Prudence donc. Les eaux claires devraient tout de même vous faciliter la tâche.

Enfin, même si vous n’êtes pas gênés par la hauteur d’eau, privilégiez aussi les petits coefficients de marée ou naviguez à l’étale dans le chenal pour ne pas être surpris par les courants.

Vous vous êtes peut-être déjà échoués dans l’arrière-port de l’île de Sein? Vos témoignages dans les commentaires seront les bienvenus.

raz de l'île de Sein
photo James Stringer – Flickr

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
    3
    Partages
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3

2 Comments

  • Arthur

    Bonjour !

    Je viens de découvrir ton site, qui est vraiment très sympa ! Merci pour ce que tu fais.

    Je conseille également un petit mouillage à réaliser par temps très calme (conditions rarement réunies : vent secteur sud et faible coefficient) dans la baie à l’est du phare de Sein. J’y ai passé une nuit pour une sortie weekend vers Sein : inoubliable !

    Bonnes nav’ !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *